Nous consolidons notre présence sur le Web, veuillez accepter s'il-vous-plait cette page-Web temporaire.
Dernière mise à jour : 26 avril 2015


HTTPS   |   L'équipe   |   Nos services   |   Pour quoi ?   |   Qui ?   |   Combien ?   |   Partenariats possibles   |   Nos collaborateurs   |   Boutique Numisbec   |   Nous rejoindre ?

            Les Monnaies du Québec Inc.
Conception, création, émission et réalisation numismatique.
Distributions Numisbec Inc. - Numisbex Inc.



Graver aujourd'hui l'histoire de demain sur un monument miniature qui transporte,
à travers le Temps et l'Espace, la mémoire des Hommes et des Peuples
et l'expression de leurs valeurs, de leurs fiertés et de leurs traditions.


Monnaies de tradition nationale, mucicipale, familiale, professionnelle, corporative, etc..
Monnaies commémoratives, de commerce, de nécessité, de plaisir, etc.
Médailles honorifiques, du mérite, de mémoire : coulées ou frappés.
Lingots. Cadeaux corporatifs, insignes coulés ou frappés.

Entreprise individuelle fondée en 1994 par André Faivre sous le mentorat initial du numismate professionnel FRNS Serge Huard, Les Monnaies du Québec sont dirigées depuis par André Faivre, numismate professionnel FRNS et se sont incorporées au Québec en 2013.


Articles | Opportunités d'investissement ! | Besoin urgent : techniques multimédia et e-commerce !




Notre équipe

Notre équipe permanente

Le numismate professionnel FRNS et directeur général coordonne une petite équipe de contractuels à temps partiel : deux adjoints à la direction (un au développement des affaires et l'autre aux ressources financières), un infographiste et deux informaticiens.

Au rythme des projets d'émission et selon leur statut et leur nature, d'autres collaborateurs contractuels peuvent se joindre : artiste-illustrateur, géographes, historiens et adjoint de projet (recherchiste) ; des agents de projet (anciennement nommés directeur de projet) agissent comme apporteurs d'affaires, conseiller au sujet du thème du projet et facilitateur auprès du client émetteur.

L'importation et l'exportation sont confiées à notre courtier en douanes. Nous gérons encore nous-mêmes la manutention et l'expédition. L'administration, les communications, les relations publiques et la présence Web sont prises en charge par le directeur.

Notre équipe de production

La production est dirigée par le numismate qui agit comme maitre d'oeuvre. Elle est assurée en sous-traitance par des experts spécialisés de calibre international que nous choisissons avec soin : graveurs, sculpteurs, opérateurs des machines-outils et des presses, polisseurs, etc.

Les rapports établis avec ces artisans professionnels au cours des années se caractérisent par la loyauté, la confiance et le respect.


Les premières pages de notre histoire

C'est en 1994, après trois ans d'apprentissage auprès du numismate professionnel québécois de réputation internationale Serge Huard, qu'André Faivre débuta ses activités de création et d'émission numismatique sous le nom de Les Monnaies du Québec.

Quelques années plus tard, devant l'originalité et la qualité de ses travaux, MM. Serge Huard et Jérôme Remick, qui étaient à l'époque les deux seuls numismates canadiens FRNS, recommandèrent André Faivre à la Société royale de Numismatique du British Museum où il fut élu au titre de Fellow, le 18 février 1997.

Depuis, l'entreprise a poursuivi son oeuvre avec la même créativité par des émissions inédites au Canada sinon dans le monde : premières monnaies de Police, premières monnaies de l'aviation royale du Canada, première monnaie d'une institution d'éducation pré-universitaire, première monnaie de tradition musicale (musique classique), premières monnaies de tradition nationale québécoise, etc., sans compter des médailles prestigieuses comme celles du Conseil interprofessionnel du Québec, de la Sûreté du Québec, de l'Association des substituts au Procureur général du Québec.

L'entreprise individuelle créée en 1994 fut constituée en corporation en novembre 2013 sous le nom de Les Monnaies du Québec Inc. afin de répondre à ses nouveaux objectifs de développement.


Nos services

Nous émettons nous-mêmes les monnaies que nous réalisons, nous réaliserons les monnaies que vous souhaitez émettre ou bien, à certaines conditions, nous vous proposerons de devenir l'autorité émettrice (d'émettre) d'une monnaie que nous souhaitons réaliser avec vous.

  • Élaboration du concept, de l'architecture générale et du programme ;
  • Stratégie des communications et de la mise en marché ;
  • Conception des faces avers et revers selon les traditions de l'Art numismatique ;
  • Réalisation ou direction de la réalisation des dessins avers et revers ;
  • Réalisation de la maquettes de chaque matrice ;
  • Sculpture du moule et taille de chaque matrice ;
  • Frappe, examen et approbabtion des plombs ;
  • Frappe des Piedforts et des pièces du programme d'émission ;
  • Certification des Pieforts et des pièces ;
  • Préparation et livraison (ou expédition) des Piedforts et des pièces.
  • La direction mettra à votre service son expertise dans l'émission et la mise en marché des monnaies et son expérience professionnelle en gestion et en développement organisationnel.
  • Hébergement, boutique en ligne, forum (acheteurs/vendeurs) et courriel sécurisés dans nos serveurs et par notre réseau.
Votre fierté est notre moteur et vos rêves deviennent nos objectifs.

Pourquoi émettre sa monnaie ?

Graver aujourd'hui l'histoire de demain ... Un monument miniature ... Un outil de communication sociale aussi puissant que prestigieux ...

Quelques exemples des 20 dernières années :
  • Commémorer et célébrer un anniversaire
  • Honorer les administrateurs et les partenaires (cadeau corporatif)
  • Remercier le personnel en fin de carrière
  • Collecter des fonds, remercier des donateurs
  • Récompenser le mérite (médaille, prix)
  • Remercier ou honorer des collaborateurs, des partenaires, des méritants
  • Souligner la participantion
  • Marquer l'appartenance (membership)
  • Célébrer, commémorer, honorer une tradition nationale, municipale, corporative, religieuse, etc.; un personnage historique, un fondateur, etc.
  • Monnaie de commerce et d'échange sur un territoire, lors d'un événement
  • Promouvoir, soutenir une démarche, un projet, une idée
  • Soutenir une promotion : fidéliser, se démarquer, créer l'événement, etc.
Les Monnaies du Québec Inc. : médaille du CIQ Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie institution d'Éducation


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition musicale Les Monnaies du Québec Inc. : médaille Jewish National Foundation du Canada


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de Police Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition médiévale


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie corporative Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie commémorative


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition nationale Valaque (Roumanie) Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition du Québec


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie militaire Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie militaire


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de Police Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition du Québec


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition du Québec Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition du Québec






Les Monnaies du Québec Inc. : matrice avers


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie militaire


Les Monnaies du Québec Inc. : matrice d'épreuve de frappe


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition musicale


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de Police


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de Police


Les Monnaies du Québec Inc. : monnaie de tradition musicale



La monnaie de Tamazgha - MQ Inc. © 2014-2015
© 2014-2015

La monnaie de Tamazgha - MQ Inc. © 2014-2015
© 2014-2015

La monnaie de Tamazgha - MQ Inc. © 2014-2015
© 2014-2015

La monnaie de Tamazgha - MQ Inc. © 2014-2015
© 2014-2015

La monnaie de Tamazgha - MQ Inc. © 2014-2015
© 2014-2015
Qui peut émettre sa monnaie ?

Émettre sa monnaie est une entreprise prestigieuse et historique mais tout à fait accessible, à certaines conditions générales cependant : une vision enracinée dans la fierté, une planification rigoureuse, beaucoup de travail concerté, le respect de l'itinéraire sous le pilotage professionnel du numismate maître d'oeuvre.

  • Un pays, un mouvement national ;
  • Une région, une province, une ville, un village ;
  • Un territoire sur lequel s'exerce une autorité ;
  • Une nation, une communauté ethnique ;
  • Une entreprise, un commerce, une chaîne, une franchise ;
  • Une institution, une société d'État, un corps publique ;
  • Un organisme sans but lucratif, un club, une association, une fédération ;
  • Un syndicat ;
  • Une corporation, un ordre, une association professionnelle ;
  • Une paroisse, une église, une congrégation, une synagogue, un temple, une mosquée ;
  • Un mouvement politique, philosophique, spirituel ou religieux ;
  • Une famille et une association patronymique ;
  • Une fraternité, une amicale ;
  • Un club sportif, une ligue sportive ;
  • Une université, un collège, une école ;
  • Un quotidien, un magazine, une station de radio ou de télévision ;
  • Etc.

Le Canada est un des très rares pays où le privilège d'émettre une monnaie n'est pas un monopole d'État. La valeur d'échange d'une monnaie et sa valeur faciale (l'unité et la devise) sont des conventions valables sous l'autorité qui l'émet (l'autorité émettrice de l'émission) et garanties par celle-ci.


Nos offres de partenariat (émission et/ou mise en marché)

Les modalités qui régissent un partenariat avec Les Monnaies du Québec Inc. sont convenues et consignées dans la seconde partie de la Convention d'émission et de frappe des Monnaies du Québec Inc. que l'entreprise signe avec son partenaire.

La première partie de cette Convention énonce les règles et la tradition de l'émission numismatique respectées par Les Monnaies du Québec Inc.

Dans tous les cas, l'entreprise détient et conserve les droits d'auteurs sur les dessins et les maquettes qu'elle réalise et ses droits de propriété sur les matrices fabriquées à partir de ses dessins et de ses maquettes.

À chaque type de partenariat pour l'émission d'une monnaie correspond un niveau de partage des recettes et/ou des bénéfices de la vente des versions commercialisées de cette émission. Cette proportion peut varier de 50% des recettes à 25% des bénéfices. Dans tous les cas, les recettes de la version Piedfort de lancement appartient exclusivement à l'entreprise afin de couvrir ses frais d'émission et ses coûts de production.


Exemples de partenariat : le partenaire...
  • émet sa propre monnaie et en assure totalement l'autofinancement, la promotion, la mise en marché et l'expédition aux acquéreurs ;
  • émet sa propre monnaie, l'autofinance et en partage en tout ou en partie avec les Monnaies du Québec Inc. la promotion et/ou la mise en marché et/ou l'expédition aux acquéreurs ;
  • émet sa propre monnaie, l'autofinance et en confie la promotion, la mise en marché et l'expédition aux acquéreurs aux Monnaies du Québec Inc.;
  • participe à l'autofinancement et/ou à la promotion et/ou à la mise en marché d'une monnaie dont Les Monnaies du Québec sont l'émetteur.



Frais d'émission et de frappe, prix de vente à l'émetteur
et au consommateur. Autofinancement


  • Les frais d'émission

    Les frais d'émission d'une émission comprennent les honoraires du numismate, la rémunération des collaborateurs à cette émission, la fabrication des matrices et la marge bénéficiare de l'entreprise ; dans le cas où une émission est financée par une version de prestige, les frais de frappe des Piedforts de cette version sont ajoutés aux frais d'émission.


  • Les frais de frappe

    Les frais de frappe d'une pièce ou d'un Piedfort incluent tous les coûts relatifs à sa frappe : le flan de son métal, la frappe, l'importation, la manutention primaire, le certificat et les taxes.


  • Le prix de vente à l'émetteur et au consommateur

    Le prix de vente à l'émetteur inclut les frais de frappe et le bénéfice primaire de l'entreprise. Le prix de vente au consommateur inclut le prix de vente à l'émetteur, le bénéfice de l'émetteur (s'il y a lieu et selon le type de partenariat) et le bénéfice secondaire de l'entreprise.

    Le prix de vente minimal au consommateur, avant les taxes et les frais de manutention-expédition, est fixé par Les Monnaies du Québec Inc. En 2014, le prix minimal de vente au consommateur d'une pièce en métal commun est de 25$CAN et celui d'une pièce d'une once Troy d'argent fin est de 100$CAN ; le prix de vente des Piedforts résulte d'un calcul complexe qui prend en compte le budget général de la production, le marché ciblé, le tirage, le prestige et plusieurs autres facteurs.


  • Autofinancement

    Une pièce ou un Piedfort est toujours commandé et payé avant sa frappe.

    Très rares sont les émetteurs potentiels capables de supporter les frais d'émissions dont 25% à 50% sont exigibles à la signature de la Convention d'émission et de frappe, avant le début des travaux.

    C'est pourquoi nous avons mis au point une méthode d'autofinancement qui consiste essentiellement à la prévente en exclusivité d'une version de lancement et de prestige (Piedforts) dont le tirage maximum est strictement limité au nombre de Piedforts commandés et payés par ces invités à l'échéance annoncée.

    Le nombre minimal de Piedforts requis est déterminé par Les Monnaies du Québec Inc. en fonction du budget de production : les Piedforts de la version de lancement sont vendus par l'entreprise à des invités privilégiés identifiés et choisis par l'émetteur selon certains critères et un plan de promotion convenu avec l'entreprise mais réalisé par l'émetteur. Les recettes des Piedforts sont encaissées par l'entreprise afin de couvrir ses frais d'émission et de production : une partie de ces recettes peut être avancée à l'émetteur pour son fonds de roulement relié à l'émission et remboursable à partir des recettes des versions commercialisées par l'émetteur auprès du grand-public.

On peut donc affirmer que l'émission d'une monnaie réalisée par Les Monnaies du Québec Inc. est autofinancée et ne coûtera rien à l'émetteur partenaire.



Distributions Numisbec Inc.
La Boutique des Monnaies du Québec Inc.


  • Distributions Numisbec Inc.

    La mission première de Distributions Numisbec Inc. est de mettre en marché, auprès du grand public et/ou des clientèles particulières ciblées, les monnaies émises par Les Monnaies du Québec Inc. elle-même ou par ses clients et ses partenaires.

    Distributions Numisbec Inc. a été incorporée en février 2014. Elle est la propriété d'André Faivre tout comme Les Monnaies du Québec Inc. dont elle est cependant juridictement distincte.


  • La Boutique des Monnaies du Québec Inc.

    La Boutique des Monnaies du Québec Inc. est gérée par Distributions Numisbec Inc. Elle est mise en ligne sur le domaine numisbec.net par le réseau sécurisé des Monnaies du Québec Inc., à partir de ses serveurs chiffrés et sous l'administration de son équipe responsable des solutions informatiques sécurisées (SIS-MQ).

    Bientôt sur les tablettes de la Boutique
    La première monnaie des Imazighen (peuples berbères) depuis celles de Masinissa et des rois numides.





Pour nous rejoindre

Le premier contact, par courriel seulement s'il vous plait
direction arobas lesmonnaiesduquebec.com

Ce site-Web d'information n'a aucune portée contractuelle.
L'entreprise de ne se lie que par sa Convention d'émission et de frappe, ses Lettres d'intention,
ses contrats de collaboration ou de partenariat et ses certificats de garantie ou d'authenticité.

Les Monnaies du Québec Inc. © 2015 | Webmestre


Nos collaborateurs accrédités en 2015


M. André Faivre
numismate professionnel FRNS


M. Thomas Kazda

M. Jan-Paul Lamy

M. Denis Chupau

M. Christophe Guilloux

M. Simon Brochu

M. Serge Huard
numismate professionnel FRNS


M. Gérard Laplante

M. Arnaud Foubert

M. Thomas Kazda



D. T.

M.

M.

M. Antoine Baronnet

M.

M.
Direction générale et production
Autorité de certification TLS Numisbec
Maison de frappe Fleur-de-coin

Adjoint à la direction et développement des affaires

Adjoint à la direction et ressources financières

Solutions informatiques sécurisées : coordination

Solutions informatiques sécurisées : solutions

Solutions informatiques sécurisées : docuwiki

Conseil, Maison de frappe Fleur-de-Coin



Assistant de projets

Assistant de projets

Assistant de projets



Infographie (numismatique)

Solutions eCommerce

Solutions Web

Géographie

Manutention, expédition

Administration
Québec



Québec

Québec

Bretagne

Bretagne

Québec

Québec

X

Québec

France

Québec, International

X

Québec

X

X

Bretagne


Un projet développé par un assistant de projet n'est pas publié avant le moment déterminé
dans la Convention d'émission et de frappe établie entre Les Monnaies du Québec Inc. et l'autorité émettrice de la monnaie en chantier.



Ce site-Web d'information n'a aucune portée contractuelle.
L'entreprise de ne se lie que par sa Convention d'émission et de frappe, ses Lettres d'intention,
ses contrats de collaboration ou de partenariat et ses certificats de garantie ou d'authenticité.

Les Monnaies du Québec Inc. © 2015 | Webmestre

RESSOURCES HUMAINES
Besoins anticipés



Statut et rémunération des postes actuels et à venir

L'entreprise n'a pour l'instant aucun employé. Le directeur de l'entreprise est le seul collaborateur actif à temps plein : tous les autres collaborateurs sont contractuels, à temps partiel ou par projet. La rémunération de chacun est une part sur les recettes annuelles ou sur les bénéfices par projet. Dès qu'elle le pourra, l'entreprise consolidera certains postes sur une base régulìère ou ajoutera certains postes réguliers, à temps partiel ou à temps plein.


Conditions générales d'embauche

Tous les collaborateurs de l'entreprise doivent satisfaire aux conditions générales suivantes.
  • Signer une convention de non concurrence et de confidentialité.
  • Ne pas avoir été condamné, au Québec ou ailleurs, pour fraude, vol, recel, abus de confiance, faillite frauduleuse, non respect des droits d'auteur et drogues ou pour un crime/délit apparenté.
  • Être suffisamment disponible pour le rythme de travail de l'entreprise et de ses projets.
  • Être très motivé par la mission de l'entreprise et, d'une manière générale, par l'histoire du Québec ou de son propre pays (d'origine ou de résidence).
  • Être parfaitement francophone.
  • Savoir comment utiliser les outils informatiques de communication et être capable de le faire
  • Accepter les modes de rémunération en vigueur dans l'entreprise
  • Accepter d'apprendre les concepts et les notions de numismatique nécessaires à sa collaboration
  • S'adapter à la culture de la Tradition numismatique telle qu'elle est vécue dans l'entreprise.
  • S'adapter à la culture organisationnelle de l'entreprise : excellence, rigueur, précision, imagination, invention, curiosité, optimisme, ouverture, droiture et loyauté.
  • Signer son contrat d'embauche



Pré-sélection et sélection

L'entreprise effectue la présélection des candidats par une méthode comportementale : les attitudes et les gestes, ici et maintenant, sont aussi révélateurs que les affirmations verbales ou écrites.
  1. La première étape de la présélection s'effectue d'abord par correspondance (courriel de présentation et questionnaire), par l'envoi du CV (lorsque requis) puis par une première entrevue par téléphone ou par Skype.

  2. La seconde étape de la présélection est une scéance d'information de 2 à 3 heures sur l'entreprise, la numismatique et les postes ouverts. Dans le cas des postes à distance, cette scéance est remplacée par une conversation de même durée.

  3. Les candidats pré-sélectionnés et qui ont confirmé leur intérêt pour le poste sont invités à une ou deux entrevue(s) de sélection. Les références demandées et fournies sont vérifiées après la décision d'embauche positive.

  4. La dernière étape du processus est la signature de la convention puis la discussion et la signature du contrat d'embauche.



Postes ouverts ou qui le seront éventuellement
Le statut de ces postes reste à définir. Tous ces postes relèvent directement du directeur.


BIENVENUE AUX CÉGÉPIENS ET AUX UNIVERSITAIRES !

L'entreprise n'exige pas (sans les refuser pour autant !) une très grande expérience ni des diplômes universitaires mais souhaite un talent démontré (savoir-faire et savoir-être naturels) ainsi que les compétences et les qualités personnelles requises.
Le talent n'a pas d'âge et ne s'apprend pas ! Ni au CÉGEP ni à l'Université.

  • Multimédia Web (réseaux sociaux, etc.) : le grand défi de s'adapter aux contenus (et non l'inverse !). [URGENT !]

  • eCommerce : construire notre nouvelle boutique en ligne avec PRESTASHOP. [URGENT !]

  • Adjoint administratif et à la production : tâches complexes reliées à la Boutique en ligne, aux fournisseurs, à la rémunération, etc.

  • Chauffeur, sécurité et garde rapprochée : un travail de proximité exigeant affinités personnelles, discrétion, très grande disponibilité, équilibre émotif, débrouillardise et efficacité.

  • Adjoint à la manutention et à l'expédition : à la fois un gestionnaire et un contremaitre, efficace, très organisé et bon motivateur.

  • Adjoint de projet : bras droit du numismate pour un ou des projets dont l'entreprise est l'émetteur ; beaucoup de recherches en ligne.

  • Agent(s) de projet : essentiellement un prospecteur et un apporteur d'affaires (projets dont l'entreprise ne sera pas l'émetteur) ; nécessite une compréhension profonde des rôles dans l'émission numismatique (formation donnée par l'entreprise) et une bonne connaissance du thème, du milieu, de l'environnement, des enjeux, des acteurs et de la culture du projet qu'il présente.

  • Adjoint à la direction : profil « gestion des ressources financières », comptabilité, fiscalité, financement. [COMBLÉ !]

  • Adjoint à la direction : profil « développement des affaires », mise en marché, promotion, partenariats. [COMBLÉ !]



Ce site-Web d'information n'a aucune portée contractuelle.
L'entreprise de ne se lie que par sa Convention d'émission et de frappe, ses Lettres d'intention,
ses contrats de collaboration ou de partenariat et ses certificats de garantie ou d'authenticité.

Les Monnaies du Québec Inc. © 2015 | Webmestre


INVESTISSEZ
en amorçant l'autofinancement

( partenariat à l'autofinancement )
d'une monnaie émise par les Monnaies du Québec Inc.
ou par une autre autorité émettrice


Rendez possible les projets d'émission de monnaie qui vous enthousiasment
et gravez les mémoires et l'histoire avec nous !



Le voir pour y croire !
Le principal frein à notre développement est le financement initial de la réalisation des matrices des collections (séries) d'émissions que nous proposons à un partenaire émetteur ou que nous projetons d'émettre nous-mêmes. Le grand public ou le public cible d'une émission a besoin de voir les pièces avant de les commander et de les payer : il est donc essentiel que l'acheteur puisse voir la photographie des pièces réelles qui lui sont proposées, ce qui sous-entend que les matrices avec lesquelles ces pièces seront frappées ont déjà été conçues et taillées avant de lancer la promotion et la mise en marché.

Les temps héroïques
Au début de notre histoire, nos clients institutionnels n'avaient aucune difficulté à couvrir immédiatement les coûts assopciés à la réalisation des matrices de leur monnaie mais, lorsque nous avons commencé à sortir du segment des institutions officielles, nous avons du proposer une forme d'autofinancement.

La solution de l'autofinancement : oui !
En effet, nous avons établi le principe de ne demander aucune somme d'argent à l'organisation émettrice pour la réalisation de sa monnaie ; le financement de nos coûts de production (principalement les matrices mais aussi, par exemple, les honoraires reliés à la conception) sont couverts par la prévente ciblée d'un tirage limité et exclusif de Piedforts, la version de prestige d'une émission numismatique (double épaisseur ou double poids), mis en marché par cet émetteur. D'autre part, les pièces que nous frappons ont déjà été payées à la commande par leurs acquéreurs

Mais pas pour tous...
Mais nos dernières expériences nous ont appris que lier le processus d'émission et le lancement de la mise en marché d'une monnaie commémorative ou d'affirmation historique au rythme et aux capacités organisationnelles de l'organisation qui l'émet pouvait être contreproductif, voire, à la limite, démobilisant. Autrement dit, si nous voulions avancer rapidement, il était préférable de financer nous-mêmes et le plus tôt possible la réalisation des matrices. Par exemple, les priorités, les ressources humaines et la structure d'une nation sans État qui lutte pour sa survie ou celles d'une organisation communautaire qui défend une cause humanitaire correspondent rarement aux exigences de l'organisation méthodique d'une telle prévente, même si cette nation ou cette organisation constitue d'autre part un excellent sujet d'émission numismatique avec un grand potentiel de mobilisation.

Amorcer la pompe
Nous avons donc entrepris, entre autres moyens, de recruter un partenaire principal (ou quelques investisseurs complémentaires ou spécifiques à des projets d'émission numismatiques en particulier) qui agisse(nt) comme une amorce au démarrage en avançant la somme nécessaire (principalement) à la fabrication des matrices, cette somme étant ensuite remboursée avec bénéfice par la prévente des Piedforts ainsi grandement facilitée par l'image des pièces réelles.

Par exemple...
Concrètement et sans entrer dans les détails et les modalités de remboursement alternatives, voici un exemple du processus de remboursement de l'avance investie pour couvrir principalement la réalisation des matrices d'une collection (série) de 8 émissions numismatiques (mise en marché mondiale) :
  • 9 matrices (1 revers et 8 avers) + autres frais de production = 20 000$
  • 200 premiers Piedforts vendus de la première émission multipliés par la marge unitaire de 100$ = 20 000$
  • 200 premiers Piedforts vendus de chacune des 7 autres émissions multipliés par 10% de la marge unitaire = 14 000$
  • Résultat : investissement 20 000$, remboursement 34 000$

L'affinité avant l'intérêt ?
Afin de conserver et de renforcir la cohésion et le sens des Monnaies du Québec Inc. autant que la force de chacune des émissions réalisées avec un émetteur, nous cherchons un partenaire investisseur corporatif (allié aux Monnaies du Québec Inc.) ou des partenaires investisseurs complémentaires (qui s'allient à un projet d'émission particulier) qui ressente(nt) une affinité naturelle avec la mission et les valeurs de notre entreprise et/ou avec les celles des émissions numismatiques et des émetteurs qu'ils voudront amorcer.

Commençons par en parler
Pour en discuter, il vous suffit de manifester votre intérêt et d'expliquer vos affinités en communiquant d'abord par courriel



Ce site-Web d'information n'a aucune portée contractuelle.
L'entreprise de ne se lie que par sa Convention d'émission et de frappe, ses Lettres d'intention,
ses contrats de collaboration ou de partenariat et ses certificats de garantie ou d'authenticité.

Les Monnaies du Québec Inc. © 2015 | Webmestre


Le face sombre des Piedforts


PIEDFORT, PIÉFORT, PIED-FORT
Sûreté du Québec
2 onces Troy d'argent fin, plaqué or 24k


Commençons par une définition et une description


Les Piedforts sont des pièces de monnaie dont l’épaisseur ou le poids sont un multiple (nombre entier) des pièces standard (celles qui circulent, qui sont utilisées).

Quand il n’est pas en métal précieux (argent, or, palladium ou platine), un Piedfort est généralement le double (ou le triple, etc.) de l’épaisseur de la pièce standard ; quand il l’est, c’est nécessairement le double (le triple …) du poids de la pièce standard.

Ce qui définit un Piedfort c’est donc son « format » : plus épais ou plus lourd que la pièce standard. C’est tout : il n’a aucune autre caractéristique physique, même si, à cause de ce qu’il signifie, il est généralement frappé à la perfection, comme, par exemple, au début de l’utilisation des matrices.

Un Piedfort peut donc aussi bien être en cuivre qu’en or et sa valeur repose sur son prestige et sa rareté. Rares parce qu’ils sont généralement frappés à très petit tirage à cause de leur prestige. Et leur tirage est maintenu si bas parce que, à cause de leur prestige, leur acquisition est généralement très réservée.

Mais d’où vient ce prestige ? Pourquoi dit-on que les Piedforts d’une émission de monnaie sont la variété de pièces la plus prestigieuse ?

Voici rapidement l’explication historique classique mais qui ne dit pas tout. Je vous raconterai ensuite, l’autre côté de la médaille, la face sombre des Piedforts, pour ne pas dire la face rouge. Rouge comme le fer de la hache du bourreau…

Un dernier mot sur le mot lui-même.

L’étymologie du Piedfort est encore mystérieuse et son orthographe reflète cette ombre : piéfort, piedfort, pied-fort… Nous l’écrivons toujours, depuis 1994, Piedfort, avec une majuscule comme il le mérite, et sans trait d’union, non pas parce que c’est la norme académique moderne, mais parce qu’il suffit d’en tenir un au creux de sa main, surtout s’il pèse 2 onces Troy d’argent, pour sentir que tout corps étranger serait de trop, surtout ce ridicule trait d’union qui ose suggérer que ce monument miniature pourrait être fractionné ou se briser !


L’histoire classique (en France)
Source


Les premiers Piedforts, apparus au XIIème siècle, sous Louis Auguste (1180-1223), étaient conçus en tant que projet monétaire offerts aux dignitaires comme pièces d'honneur ou de plaisir, mais tous n'étaient pas suivis d'émissions courantes.

Un peu plus tard, toujours sous la dynastie capétienne, les Piedforts possèdent un module différent des pièces ordinaires avec souvent un métal plus précieux que celui du type courant.

Au milieu du XVIème siècle, tandis que la frappe au balancier se substitue à la frappe au marteau, les Piedforts deviennent des modèles préparés par le tailleur général de la Monnaie de Paris et sont envoyés aux graveurs des hôtels monétaires de province.

Ces pièces étalons sont au double ou au quadruple de l'épaisseur et du poids officiels, ils servent d'exemples à la réalisation des monnaies du type courant.

La fabrication des Piedforts est tombée en désuétude au cours du XVIIIème siècle.


Et l’histoire plus complète…


Disons d’abord que tout cela est vrai et même indispensable pour comprendre toute l’histoire : ils étaient offerts aux dignitaires et servaient de modèle. Mais, et c’est au cœur de leur histoire, ils n’étaient pas offerts qu’aux dignitaires et ils ne servaient pas de modèle que pour la fabrication des pièces de circulation ! Cela aurait été dans un monde idéal… sans faux-monnayeurs !

Retenons déjà que leur prestige venait, bien sûr, du fait que le Roy les offrait à des amis et à des dignitaires choisis qu’il voulait ainsi honorer, tout en leur montrant fièrement la belle monnaie du Royaume. Et n’oublions pas la valeur du cadeau : le double ou le triple du poids en or !

Mais d’autres personnes aussi recevaient un Piedfort, et probablement sans cérémonie. Ceux que le Roy mandatait de chasser les faux-monnayeurs et de surveiller la fausse monnaie et les ateliers monétaires. Rappelons-nous qu’à l’époque, la monnaie valait son poids de métal (sans valeur faciale) et qu’on la nommait souvent par son unité de mesure.

Imaginons Sir Geoffroy dit l’Ombre, chevauchant de villes en villages, sur les chemins de France (ou d’Espagne, du Maroc ou de Pologne : il y avait partout des rois et des monnaies du roi), avec son Piedfort dans sa besace. Derrière lui, deux archers du Royaume et un troisième cavalier, une grande hache au dos.

Honneur du Roy ? Certes, parce que ils sont rares ceux comme lui. Mais surtout, devoir du Roy. Le Piedfort de Sir Geoffroy n’était pas un cadeau royal mais son outil de travail et l’insigne de son pouvoir de rendre la Justice du Roy, sur place et sans procès.

Imaginons Sir Geoffroy devant la table d’un changeur de Limoges, d’un banquier de Tours ou d’un atelier monétaire royal du Bourbonnais. Il est arrivé comme l’ombre, silencieux, aussi lentement que sa respiration. Les deux archers sont à la porte. La hache boit un coup à la taverne.

Sir Geoffroy ouvre sa besace, prend son cylindre de métal et le dépose sur la table, avec assez de bruit pour ne pas perdre de temps en explications. Respire lentement et demande la balance et un sac de pièces,

-- Là… oui, celui-là fera bien l’affaire.

10 pièces sur le plateau de droite et, d’un geste aussi lent que vital, son Piedfort de dix sur celui de gauche. C’est sa manière : il aime bien le Vrai du côté du cœur. La pièce s’est vidée. Il ne reste que Sir Geoffroy, debout, le souffle lent, et celui qui fixe les yeux sur les plateaux encore hésitants.

-- Tout est bien et de bon aloie, Messire ! Dieu vous bénisse et le Roy vous salue et vous remercie.

Sir Geoffroy ressort, soupire, respire longuement et se dirige rejoindre Yolan, dit La Hache, qui, cette fois, n’a pas travaillé.

Alors vous savez maintenant à quoi servaient vraiment les Piedforts et pourquoi celui qui l’avait dans sa besace respirait lentement.


André Faivre, FRNS
Les Monnaies du Québec Inc. © 2015




Ce site-Web d'information n'a aucune portée contractuelle.
L'entreprise de ne se lie que par sa Convention d'émission et de frappe, ses Lettres d'intention,
ses contrats de collaboration ou de partenariat et ses certificats de garantie ou d'authenticité.

Les Monnaies du Québec Inc. © 2015 | Webmestre